(dis)continuité(s) 

déborder, le cadre 

dernières parutions

Etre-femme_COUV_1.jpg

à paraître

Couverture-définitive_HD.jpg
3_CP.jpg
couverture-en-préparation.jpg

La collection (dis)continuité(s) veut mettre en avant le paradoxe qui ­régit toute forme de création artistique et littéraire : être dans la continuité de ce qui l’a précédée et ­simultanément constituer une rupture par rapport à ce qui vient avant elle. Soit une autre façon de penser l’héritage. 

"L'héritage n'est pas un bien, une richesse qu'on reçoit et qu'on met en banque, l'héritage c'est une affirmation active, sélective, qui parfois peut être plus réanimée et réaffirmée par des héritiers illégitimes que par des héritiers légitimes ; autrement dit, l'engagement politique aujourd'hui passe par la question de savoir ce qu'on va faire de cet héritage, comment on va le mettre en œuvre."

Jacques Derrida