la ritournelle 

Massimo Palma, The Velvet Underground. Le son de l'excès - à paraître (2023)

L'âme-usine, non, vraiment pas

L'âme-usique, non, toujours pas,

ça n'a pas de sens ! 

La musique, ça n'a pas de sens ?

C'est ce qu'on va voir. 

Non, toujours pas. 

C'est ce qu'on va lire ? 

Peut-être 

L'âme-usine, non, vraiment pas

L'âme-usique, non, toujours pas,

ça n'a pas de sens ! 

La musique, ça n'a pas de sens ?

C'est ce qu'on va voir. 

Non, toujours pas. 

C'est ce qu'on va lire ? 

Peut-être 

« Nous dirions que la ritournelle est le contenu proprement musical, le bloc de contenu propre à la musique. […] Nous ne disons pas du tout que la ritournelle soit l'origine de la musique, ou que la musique commence avec elle. On ne sait pas trop quand commence la musique. La ritournelle serait plutôt un moyen d'empêcher, de conjurer la musique ou de s 'en passer. Mais la musique existe parce que la ritournelle existe aussi, parce que la musique prend, s 'empare de la ritournelle comme contenu dans une forme d'expression, parce qu'elle fait bloc avec elle pour l’emporter ailleurs. » 

Deleuze et Guattari